Listeria et salmonelle : deux bactéries dangereuses

L’actualité nous rappelle souvent la présence et le danger que représentent la listéria et la salmonelle. Mais quelles sont ces bactéries et quelles maladies provoquent-elles ? 

On vous répond dans cet article.

 

Qu’est-ce que la listeria et la salmonelle ? 

La listeria monocytogene est une bactérie de petite taille, très répandue dans l’environnement. Elle provoque la listériose. On la retrouve notamment dans le sol, les végétaux, l’eau, ainsi que dans de nombreux réservoirs animaux. 

Par ailleurs, elle peut être présente dans les réfrigérateurs et les congélateurs ménagers. La raison de sa présence en milieu domestique vient du fait qu’elle puisse se développer à très basse température.

La salmonelle, ou salmonellose, est une maladie provoquée par des entérobactéries appelées les salmonella. La plupart d’entre elles se développent dans l’intestin des animaux vertébrés. Elles sont responsables de deux principaux types d’affections : la fièvre typhoïde et paratyphoïde et les gastro-entérites. 

 

Comment se transmettent la salmonelle et la listériose ? 

La salmonelle et la listériose se transmettent à l’homme via des aliments contaminés. Leur grande variété, et leur présence dans la plupart des foyers, en font des bactéries particulièrement dangereuses. 

 

Quels aliments peuvent être contaminés par la salmonelle et la listériose ? 

La listériose se transmet principalement via des produits alimentaires, notamment des fromages au lait cru, des fruits de mer, des végétaux et certaines charcuteries. Sa résistance au froid lui permet de s’épanouir dans les aliments réfrigérés. 

En revanche, sa sensibilité à la chaleur évite son développement dans des aliments cuits et des conserves. Une contamination est cependant toujours possible après la cuisson.

La salmonelle, à l’instar de la listériose, peut se transmettre à l’homme via une grande variété d’aliments contaminés. Il s’agit principalement de produits à base de viande, de lait et d’œufs.

 

Les femmes enceintes sont-elles les seules personnes à risque ? 

La plupart du temps, la salmonellose n’engendre pas de complications graves chez les adultes en bonne santé. Il en va autrement chez les populations au système immunitaire faibles, comme les femmes enceintes et les bébés. 

Une infection à la salmonelle peut conduire à une forme plus sévère de la maladie chez la femme enceinte. Le passage de la bactérie dans le sang, puis dans le placenta, peut menacer la santé du fœtus et de la maman. La maladie peut ainsi provoquer des contractions et provoquer un accouchement prématuré. Dans les cas les plus graves, le fœtus et/ou la mère peuvent décéder. 

La listériose est également à redouter au cours de la grossesse. Elle peut provoquer une fausse couche et mettre en danger la santé du fœtus et de la mère. Dans certains cas, elle peut causer une infection grave du sang ou du cerveau, telle qu’une encéphalite, une méningite ou septicémie.

 

Quels sont les symptômes d’une listériose et d’une salmonellose ? 

Les principaux symptômes de la salmonellose font leur apparition après un à trois jours d’incubation. Il s’agit, le plus souvent, d’une gastro-entérite qui peut être aigüe, accompagnée de diarrhée et de crampes abdominales, parfois de légère fièvre et de vomissements. 

Les sujets vulnérables, comme les personnes âgées, peuvent souffrir d’une sévère déshydratation. Dans certaines situations, la salmonellose peut conduire au décès du malade.

La salmonellose peut disparaître spontanément. Les formes les plus sévères doivent être traitées au moyen d’antibiotiques.

L’incubation de la listériose est plus longue et dure entre une semaine à trois mois. Les symptômes sont des troubles digestifs mineurs, accompagnés parfois de diarrhée. Les antibiotiques constituent le traitement requis contre la maladie.

Sources :

Yasmine Benkalfate

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !